In Inspiration, Podcast

Je suis l’entrepreneur de mes produits

C’est décidé. Je continue à être un consultant pour les entrepreneurs ET je deviens un créateur de contenus.

Pourquoi c’est drôle de phrase? En juin 2017, j’ai “fêté” mes 20 années dans le monde du travail. Pour mes élèves, pour mes parents quand j’étais directeur de plus de 350 enfants, pour les enseignants en tant que formateur, pour des ASBL, des entreprises, j’ai toujours aimé développer le potentiel des autres. Et cela le restera. Mon why est l’empowerment. Vous pensez bien que cela ne va pas changer.

Toutefois, après la formation de Matin Latulippe, l’académie Zéro Limite, j’ai pris le temps d’analyser les choses en profondeur. Et un point m’est revenu, depuis des années, je me bats contre des systèmes, depuis des années je me bats pour faire comprendre des choix stratégiques. Durant deux ans, j’ai été le responsable de la transition numérique pour 24000 enseignants. En charge de leur formation et des stratégies à mettre en place pour diminuer le fossé entre l’école et la vie de “dehors”. Ok c’est punshline cette phrase. Je l’assume 😉 .

Le 28 juin 2017, on me signifiait l’arrêt de la collaboration après avoir mis en place une formation pour plus de 600 adultes en région wallonne (Belgique)! Et oui, le monde politique voudrait du changement, mes les sbires de certains partis, ceux qui ont le pouvoir de décision ont déjà perdu cette guerre depuis 10 ans. Aucune rupture avec le passé. Aucune innovation. Les mêmes modèles économiques, les mêmes erreurs sans cesse… Et quand on leur met le nez dans le caca. Et bien ils n’aiment pas. Mais je ne regrette rien. Tout çà m’a permis de réaliser une chose.

Avec les outils numériques que je partage depuis tant d’années, pourquoi ne pas créer mes propres produits, ma propre structure? YES! C’était cela la suite de ma vie professionnelle. Aider les entreprises à révéler leur potentiel numérique et construire mes propres produits.

Est-ce simple? Oh non, quand vous êtes consultant, dans mon cas, vous vous mettez à la place de votre client. Vous essayez de comprendre qui il est, ce qu’il vit, ce qu’il va avoir besoin. Finalement, on se met dans les pompes d’un autre. Mais on ne prend pas les risques finalement. Juste non? Souvent le consultant est mal perçu. Un peu comme celui qui vient casser les c….. à des travailleurs qui, eux, vivent dans la société. Ils savent comment pas vous. Et ils ont raison. c’est d’ailleurs une des règles dans mes partenariats. L’obligation d’aller voir, écouter, brainstormer avec TOUS les membres d’une entreprise, ASBL ou autres. Mais c’est très loin d’être toujours simple…

Du coup, je me suis dit qu’en mettant ma propre société dans une vraie évolution aux niveaux de mes propres produits, j’allais finalement prendre les mêmes risques que mes clients. J’allais ressentir le stress du choix. La peur de se tromper. De ne pas prendre les bonnes décisions… . Par chance, je possède une femme exceptionnelle et j’ai de belles personnes qui m’entourent. Je suis plein de gratitude de pouvoir compter sur autant de personnes de coeur. Entourez-vous de belles personnes. C’est important.

Depuis ce moment, ma vision de l’entrepreneuriat a encore évolué.. Profondément! Comme l’enseignante qui devient maman, le regard change. On le ressent très vite. On découvre les joies des risques à prendre, des choix a effectué, des décisions difficiles, des analyses financières que l’on attend fébrilement. Tout change disait François Lemay. Tout change. Il me l’a écrit sur mon téléphone. Si si voilà la preuve.

Et oui tut change. On investit avec son propre argent. On prend des décisions pour sa propre famille. On décide pour soi et non pour les autres. Et ça, c’est extrêmement inconfortable. Mais qu’est-ce que l’on vit! c’est un acte vraiment libérateur… cela m’apporte aussi vraiment encore plus d’empathie pour mes clients. Je pense particulièrement à une personne. Le patron d’une boite de production qui m’écrit un dimanche soir en me disant: “Tu as vu la page de vente? La vidéo ne fonctionne pas. On démarre demain.” Je ressens son stress, son angoisse. Mais je la comprends bien mieux. Et je peux lui apporter les mots qu’il veut entendre.

J’ai grandi de ce choix. Et ce n’est pas fini…

Merci à tous les lecteurs, ce podcast est un texte écrit par Charlie Chaplin que je voulais vous transmettre en toute simplicité. Je l’ai découvert lors d’un séminaire en développement personnel animé par Sandrine et Nicolas de Vick de Mindstep.tv

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez
Tweetez
0 Partages